Valoriser l'arbre et le bocage sur son exploitation

Les flux rss du siteImprimer la page

L'agriculteur a un impact sur le territoire et le paysage

Les agriculteurs des Pays de la Loire gèrent un peu plus de 70 % de la surface des Pays de la Loire. En choisissant de conduire des élevages, des cultures, de la viticulture, de l’arboriculture ou du maraîchage, ils façonnent véritablement le territoire : chacune de ces productions crée un morceau d'un véritable patchwork de paysages qui donne son caractère à la région : plaines, bocages de vallées,  coteaux viticoles... Les différentes politiques agricoles ont naturellement également une influence sur ce même paysage, ainsi que les évolutions des techniques  de culture, les nécessaires aménagements des espaces agricoles, l'urbanisation.   

Selon la nature de son activité, l’agriculteur donne à l’arbre  un rôle variable, une place différente.

Haies brise-vent, haies de maintien de sol ou de biodiversité, production de bois, de fruits,  insertion paysagère de construction, stockage de carbone constituent autant de manière d'envisager l'arbre.

Ces éléments sont plantés ou semés par l‘Homme et doivent être formés, entretenus, récoltés et renouvelés pour assurer leur pérennité. Mais l’échelle de temps est bien différente de celle des cultures : le bocage des Pays de la Loire a ainsi été créé majoritairement à la fin du 19e siècle !  

L’agriculteur doit donc être vigilant dans la gestion des arbres, des haies et des bosquets, plus rapides à ôter qu'à implanter. Car ils ne constituent pas des éléments concurrents de l’agriculture mais plutôt des composantes  essentielles à la performance de l’agriculture de demain.