Vous êtes ici : Accueil > Etre acteur du territoire > Manger local

Organiser et promouvoir le manger local

Les flux rss du siteImprimer la page

Le manger local, un système durable pour les hommes et le territoire

De plus en plus de consommateurs sont attentifs à la traçabilité des produits qu'ils achètent et consomment, à leur origine, à leur qualité et à leur responsabilité sociale et sociétale au sens large. Transformation et vente à la ferme, magasin de producteurs, drive fermier, atelier collectif de transformation, boutique en ligne… de nouveaux modèles de commercialisation émergent et se multiplient pour répondre à ces nouvelles attentes.

Les producteurs s'investissent localement pour proposer des voies de commercialisation novatrices et approvisionner les particuliers, la restauration collective ou commerciale, les restaurateurs… La diversité des aliments produits dans la région et leur qualité certifiée (label Rouge, AOC, AB) constituent aussi des atouts pour soutenir ces évolutions et participent de l'identité de la région. Le Conseil régional des Pays de la Loire apporte son concours au développement de l'approvisionnement local, notamment par le biais de la restauration collective.


L'achat de produits alimentaires locaux représenterait 10 % du marché alimentaire total

La consommation de produits locaux et de qualité progresse, car de nouveaux comportements sont apparus ces dernières années. L’achat alimentaire via les circuits courts est en constante progression et représenterait près de 10 % des achats alimentaires en France (vente sur les marchés, à la ferme et chez le producteur).

A ceux-là s’ajoutent les consommations hors domicile. Ainsi, les restaurations collective ou commerciale constitue un potentiel à ne pas négliger. En effet, ce sont 150 millions de repas par an pris dans un restaurant collectif en Pays de la Loire, ce qui pourrait valoriser l'équivalent de 5 à 7 % de la production régionale de viande (bœufs, porcs, volailles) si les approvisionnements locaux étaient privilégiés. Plus généralement, la restauration hors foyer concerne les 3,5 millions d’habitants de la région qui consomment, notamment au sein des 4 400 établissements de la restauration hors domicile.

Face à cette demande croissante, l’offre régionale de produits en circuits court est abondante : on recense 3 900 exploitations (hors viticulture) dont 1 800 réalisent au moins 50 % de leur chiffre d’affaires en circuits courts (source RGA 2010). Par exemple, 52 % des exploitations bio ligériennes vendent en circuits courts (source ORAB 2014) et le réseau Bienvenue à la ferme, réseau leader en France sur la vente directe et l’accueil à la ferme qui compte pas moins de 270 adhérents en Pays de la Loire.

Manger local, ce n'est pas banal... et ça s'organise !

Développer l’approvisionnement de proximité auprès des différents marchés (particuliers, restaurations collective et commerciale, artisans…) et via les différents circuits de commercialisation (circuits courts et filières longues), demande d’agir tout à la fois :

  1. sur l’offre en tant que telle (producteurs, entreprises, développement, promotion, professionnalisation, investissements...)
  2. sur la demande, dans sa diversité (sensibilisation, incitation, accompagnement, investissements…)
  3. en organisant durablement les « filières » et « marchés » (mise en relation, transformation, logistique… marchés publics…)
  4. aux échelles individuelle (établissement, entreprise, consommateur…), collective (groupes de producteurs, associations…) et territoriale (intercommunalités…).

Les Chambres d’agriculture investissent ce champ en mettant en synergie les acteurs et initiatives, à l’échelle régionale et territoriale. Elles co-animent par exemple le "Réseau LOCAL" dans les départements. Ce réseau établit des passerelles entre les collectivités et les partenaires pour que leurs expériences dans l’introduction de produit locaux dans les restaurants collectifs (école primaires, collèges, lycées, EHPAD…) soient partagées et capitalisées. Leur devise : « Manger local, ce n’est pas banal ! ».

Construire une stratégie du manger local et la mettre en oeuvre

Comment réussir à introduire et développer l'usage des produits alimentaires locaux dans les établissements de restauration collective (particuliers, restaurations collective et commerciale...) ? Parvenir à mobiliser concrètement les acteurs du territoire autour d'une stratégie ? Et comment promouvoir les circuits alimentaires courts ?

Connaître les solutions