Aides à l'installation

Les flux rss du siteImprimer la page

Les aides publiques nationales à l'installation

Les aides publiques à l'installation ont pour objectif d’accompagner la création et la transmission des exploitations agricoles dans le cadre familial et hors cadre familial. Elles comportent deux dispositifs d'aide : la Dotation jeune agriculteur (DJA), aide au démarrage en capital (subvention) du projet d'installation et les prêts bonifiés permettant de soutenir les investissements nécessaires à la bonne réalisation de l'installation.

La sollicitation et la mise en œuvre, par le candidat à l'installation, de la dotation jeune agriculteur et des prêts bonifiés est indépendante et non obligatoire. Toutefois, chacune de ces aides s’appuie sur le plan d'entreprise (PE) présenté par le candidat à l'installation.

Les aides publiques peuvent être attribuées aux personnes qui ont entre 18 et 40 ans, disposent de la capacité professionnelle agricole, exploitent au moins une demi-surface minimum d'installation (1/2 SMI), effectuent un plan de professionnalisation personnalisé (PPP) et réalisent un plan d'entreprise (PE).

Pour en savoir plus, contactez votre Point accueil installation-transmission.

Les aides publiques régionales et locales

Les financements régionaux et locaux, selon votre profil et votre projet, peuvent venir en complément des aides nationales et européennes.
Pour en savoir plus, contactez votre Point accueil installation-transmission.

Aide à l'installation en bio (AB)

Pour les porteurs de projet non éligibles aux aides nationales ou ne souhaitant pas les solliciter, la Région des Pays de la Loire aide les installations en agriculture biologique à hauteur de 7 000 euros. Pour en savoir plus, contactez votre Point accueil installation-transmission ou votre chargé de mission Agriculture biologique.

Les aides privées

Les banques peuvent proposer des prêts pour les investissements dans une entreprise agricole. Pour en savoir plus, contactez votre Point accueil installation-transmission.


La Dotation jeune agriculteur "pour les nuls" !

En quelques mots, la Dotation jeune agriculteur - ou DJA pour les initiés - est une aide à tiroirs, le 1er étant accessible à tous, les autres étant ouverts en fonction du projet. Donc, en termes techniques, après avoir bénéficié d'une 1re enveloppe pour son installation, le jeune agriculteur, selon la nature de son projet pourra solliciter des suppléments (ou modulations). Ces modulations permettent de soutenir tous types de projet d'installation en agriculture et de tenir compte des particularités du territoire qui les porte.

La DJA définie en région des Pays de la Loire a un montant de base est de 10 000 € (contenu dans le 1er tiroir) pour un projet d'installation situé en zone de plaine. Ses objectifs prioritaires sont les suivants :

  • encourager l'installation dans les filières « élevage » et du « végétal spécialisé » génératrices d'emplois directs et indirects et de maintenir ainsi le potentiel de production régional ;
  • poursuivre le développement de l'agriculture biologique par la mise en place d'un soutien spécifique à la reprise de ces exploitations ;
  • conforter la mise en œuvre du projet d'installation par la mise en place d'un suivi technico-économique post-installation accessible à l'ensemble des candidats éligibles à la DJA ;
  • inciter les jeunes installés à s'engager dans la démarche agro-écologiques en accompagnant les actions de formations, de diagnostics d'exploitation et de développement réalisées dans le cadre du projet d'installation.

Le PAIT : un guichet gratuit pour tous

Le Point accueil installation-transmission (PAIT) est le service ouvert à tous les porteurs de projet : installation, transmission ou association en agriculture. Il recense l'ensemble des aides et des ressources disponibles sur territoire pour mener à bien ces projets. Il conduit également les candidats à l’installation jusqu’à leur entrée dans le dispositif régional d’accompagnement. Appelez un conseiller, il vous indiquera les aides appropriées pour votre projet.