Chiffres clés et généralités de l'agriculture ligérienne

Les flux rss du siteImprimer la page

L'agriculture et l'agroalimentaire : 1er secteur économique des Pays de la Loire

L’agriculture et l’agroalimentaire constituent un pilier économique pour la région des Pays de la Loire : que ce soit en termes de chiffre d'affaires ou d’emploi, ce secteur est le 1er secteur économique de la région. L’agriculture régionale contribue fortement aux productions alimentaires et donc à l’alimentation nationale. La diversité de ses produits en témoignent, qui, pour nombre d'entre eux (fruits, oeufs, lait, viande…), dépassent les 10 % de la production nationale. Elle se distingue aussi par une forte présence des productions animales, parallèlement à des productions végétales très diversifiées.

Pour autant, elle est aussi responsable et attentive à l'environnement, en développant les productions sous signes de qualité, l’agriculture biologique notamment, en maîtrisant l’emploi d’intrants chimiques, et en valorisant des territoires écologiquement sensibles.

Enfin, en comparaison avec l’agriculture française, l’agriculture régionale est collective (nombre de sociétés), attractive (nombre de jeunes en formation, nombre d’installation) et pourvoyeuse d’emplois (1er employeur dans la région après le commerce).


Une région qui draine un fort flux migratoire en raison de son attractivité

  • 72 % du territoire régional occupé
  • - 90 000 ha de surface agricole utile (- 3 %) entre 2000 et 2012, du fait principalement de l’artificialisation
  • 52 % du territoire en aires urbaines ; 31 démarches SCOT
  • 20 pays, 9 contrats d’agglomération, 50 territoires-projet Région, 4 Parcs naturels régionaux (PNR, 17 GAL-Leader, 19 pôles d’excellence rurale
  • 35 captages prioritaires ; 19 SAGE – Schéma d’aménagement et de gestion des eaux
  • la lanterne rouge en matière de consommation de foncier : 28 600 ha artificialisés entre 2006 et 2010
  • 5 % de la consommation finale d’énergie fossile de la région
  • 12 % des prélèvements en eau sur la région
  • 77 % des surfaces Natura 2000 de la région (194 000 ha sur 253 000 ha) ; 4 500 contrats MAE en cours en 2012
  • 10 % de la SAU contractualisés en MAE (enjeu eau et biodiversité).

... dont l'agriculture et l'agroalimentaire occupent les 3/4 du territoire et offrent 1 emploi sur 10

  • 5e région pour son PIB ; 2e région pour son taux d'emploi
  • 10 % de l’emploi régional, (2/3 dans l’agriculture, 1/3 dans l’agroalimentaire), plus les emplois dans les services aux entreprises, les organisations agricoles, la formation
  • 25 % des emplois industriels de la région dans l’industrie agroalimentaire
  • 20 % des exportations régionales
  • des productions agricoles qui couvrent bien plus que les besoins alimentaires de la population régionale (plus de 4 fois en volaille et lait, 2,5 fois en bœuf, 1,5 fois en porcs…)
  • 138 labels Rouge (1re région française), 41 AOP ou AOC et 24 IGP
  • 250 adhérents au réseau Bienvenue à la ferme
  • 15 % des exploitations pratiquant la vente en circuits courts
  • 45 % des exploitations en agriculture biologique pratiquant la vente en circuits courts.

... et avec une forte consommation du foncier agricole

L'urbanisation croissante, les flux migratoires vers la région des Pays de la Loire, les grands projets infrastructurels (lignes de train à pagnes, grands projets d’infrastructures, lignes électriques à haute tension, aéroport, voies routières...) contribuent à réduire significativement les surfaces agricoles et augmenter l'artificialisation des terres.

Les conséquences sont nombreuses : imperméabilisation des sols et risques environnementaux, arrêt des productions alimentaires ou non alimentaires sur ces surfaces ; pertes de ces surfaces en tant que zones de compensations environnementales, fragmentation des espaces et complexification des fonctionnements des entreprises agricoles... Les schémas et réglementations territoriaux qui se multiplient exercent également de fortes contraintes sur l'agriculture, laissant entrevoir une régression de la production agricole et de l'attractivité de ces territoires. Au côté des agriculteurs et en relation avec les acteurs du territoire, les Chambres d'agriculture s'attachent à maintenir des équilibres vitaux sur tous les plans.

Barèmes et tarifs

Barèmes de fermage, d'indemnisation, d'éviction, forfaits et tarifs.

Connaître les barèmes et forfaits

Sécuriser un projet de territoire

Diagnostic agricole et enjeux de territoire, étude indemnitaire et médiation, valorisation des espaces en déprise, plan de déplacements agricoles, échange parcellaire, aménagement de sentiers, comment formaliser et mettre en oeuvre des projets en tant qu'élu ou cadre de collectivité sur le territoire ?

Connaître les solutions

Panorama de l'agriculture