Données sur l'installation et la transmission agricole et observatoire

Les flux rss du siteImprimer la page

L'agriculture, un patrimoine vivant et vital à transmettre aux jeunes

Chaque année, l'équipe Installation-Transmission des Chambres d'agriculture des Pays de la Loire publie un panorama de l’installation et de la transmission en agriculture. Cette étude montre qu'une part croissante des exploitants ligériens a aujourd'hui plus de 55 ans.

La préparation de ces futures transmissions doit se faire dès à présent pour faciliter la réussite des prochaines installations.

1 415 candidats à l'installation en Pays de la Loire en 2015

Les Pays de la Loire restent une des principales régions françaises d’installation avec plus de 4 000 projets aidés sur la période 2007/2013. Ces installations se font majoritairement en élevage par des candidats dont 37 % ne sont pas issus du milieu agricole. Elles sont majoritairement sous forme sociétaire (GAEC en particulier) avec un coût moyen de l’installation de 170 000 à 300 000 €. Sur cette même période, les installations en agriculture biologique représentent 12 % des projets aidés.

En 2015, les Pays de la Loire enregistrent une légère régression du nombre d’installations aidées (- 3 % par rapport à la moyenne des 4 dernières années). Plus de 1 400 candidats ont également été rencontrés dans les Points accueil installation-transmission (PAIT) : les Pays de la Loire sont une grande région d’installation agricole, l’une des plus importantes de France.

Parallèlement, le Répertoire départ-installation (RDI) a enregistré plus de 520 nouveaux porteurs de projet à la recherche d’une exploitation et plus de 310 nouvelles exploitations à transmettre en Pays de la Loire, preuve de l’intérêt porté à cet outil de mise en relation.

Renouvellement des actifs : un enjeu fort à relever

A l’horizon 2017, le nombre de cessations d’activité s’élèverait à 2 000 par an en moyenne et se poursuivrait à ce niveau jusqu’en 2023, soit 500 cessations de plus par an par rapport à aujourd’hui. Face à ces départs, le maintien de la dynamique d’installation est un enjeu fort pour le devenir de l’agriculture.

Observatoire de l'installation et de la transmission

En savoir + sur l'évolution des exploitants

En relation avec le pôle Installation-Transmission, le pôle Economie-Prospective analyse les dynamiques à l’œuvre tant du point de vue des cessations, que des installations. Ces analyses sont complétées par des projections à 10 ans permettant d’appréhender l’évolution des départs et la dynamique de renouvellement nécessaire.

Télécharger la note
sur  les projections
de cessation à l'horizon 2024

Télécharger la note
sur les cessations d'activité

Télécharger la note
sur l'installation agricole