Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Toutes les actualités

Détail de l'actualité

Les flux rss du siteImprimer la page

EdE Pays de la Loire : ce qui change en 2018

Depuis le 1er janvier 2018, le regroupement des Chambres d’agriculture de la Vendée, de la Sarthe, de Maine-et-Loire et de Loire-Atlantique a impacté les services proposés aux agriculteurs en matière d’identification pérenne généralisée, avec la création d’un Etablissement de l’Elevage (EdE) des Pays de la Loire qui se substitue à nos EdE départementaux.

"L’objectif de ce service est d’aider l’ensemble des agriculteurs du territoire des Pays de la Loire au suivi de leur troupeau par rapport à la réglementation", précise Pascal GALLARD, président du nouvel EdE. Concrètement, cette proximité se traduit avec une découpe du territoire en 20 antennes. Chaque territoire comprenant 2 techniciens pour assurer la partie administrative et la relation éleveur.

"La régionalisation permet des appels d’offre en matière de boucle à une échelle plus importante et assure un prix inférieur à ce qui était pratiqué auparavant, de l’ordre de 0,10 € par boucle électronique", explique Philippe CARTERON, directeur de l’EdE Pays de la Loire. A l’horizon 2019, le bouclage électronique des veaux naissant dans les exploitations sera un premier pas vers la dématérialisation des passeports, prévue pour 2020/2021.

Le nouveau bulletin "La lettre de l’EdE" de janvier 2018, à destination des éleveurs de bovins, ovins et caprins des Pays de la Loire précise cette nouvelle organisation.

Parallèlement, SYNel, outil de gestion du troupeau évolue également, pour devenir Pilot’Elevage, outil d’identification et du pilotage du troupeau bovin, disponible sur internet et sur smartphone. Pilot’Elevage est mis en place par les Chambres d’agriculture et les conseils en élevage de la région Normandie, Centre et Pays de la Loire. Dans ce nouvel outil qui intègre l’IPG, l’IPE, il y a aussi de nouvelles fonctionnalités comme les alertes tarissement, vêlages, mise à la repro, etc.